top of page
  • Photo du rédacteurMario Griffin

Tendances vins en 2024 : l’intelligence artificielle en vedette

La tendance la plus commune pour 2024 est associée à une diminution de la consommation d’alcool. Comme je l’ai mentionné dans mon message d’intro de l’infolettre de janvier, c’est un phénomène qui semble voué à se propager alors que le mouvement s’est amorcé en 2023. Il faut dire que la COVID avait eu un effet d’entraînement dans l’augmentation de la consommation d’alcool et c’est donc en quelques sorte un retour du balancier. L’autre phénomène que l’on verra grandir de plus en plus dans la prochaine année est le recours à l’intelligence artificielle. 


On a beau décrier les dangers de CHAT GPT et ses imitations, il existe quand même des éléments positifs qui vont en découler. Que ce soit pour les vignerons ou les consommateurs, nous devrions assister à quelques améliorations grâce à cette innovation technologique.


Des robots et drones aidant les viticulteurs à optimiser la croissance des vignobles aux applications destinées aux consommateurs, l'industrie du vin s'intéresse de près à l'intelligence artificielle (IA).

Bien sûr, l'IA joue un rôle de plus en plus important dans l'industrie du vin.


Tastry est un exemple récent d’une entreprise en démarrage en Californie qui a recours à une technologie lui permettant de prédire les vins qu'un individu va aimer avant de les essayer, en utilisant deux ensembles de données exclusives soit : la chimie du vin et une base de données de 248 millions de palais de consommateurs. Ceci vise notamment à satisfaire les consommateurs (spécialement les plus jeunes) en éliminant le paradoxe du choix et de la peur d'acheter le mauvais vin.


« Le vin est une industrie de 300 milliards de dollars et, jusqu'à présent, seule une poignée de startups a fait des vagues dans ce secteur de niche. » - Daniel Burrus

Le site du magazine britannique Decanter a récemment publié un article sur l'innovation technologique au Château Clerc Milon, un domaine viticole situé à Bordeaux. L'équipe a piloté son tout premier robot viticole, baptisé Ted. Bien que le robot n'aille pas jusqu'à sélectionner les raisins appropriés, il recueille des données et aide à la culture du sol, au désherbage et à la réduction de la quantité de travail répétitif et laborieux qui peut empiéter sur le bien-être des travailleurs. L’IA influence l'industrie du vin et voici des utilisations vouées à en bénéficier davantage autant pour les producteurs que ceux qui consomment leurs produits.

 

Image élaborée par intelligence artificielle

Surveillance et contrôle du vignoble : L'une des contributions majeures de l'IA au secteur du vin est dans le domaine de la surveillance du vignoble, ce qui va profiter aux vignerons.


Des outils d'analyse d'image avancés, alimentés par des algorithmes intelligents, peuvent maintenant analyser et évaluer l'état des vignes avec une grande précision. VineScout est l’exemple d’un projet financé par l'Union européenne pour la recherche et l'innovation, qui a été lancé il y a quelques mois.


VineScout est un autre robot qui recueille spécifiquement des données sur le stress hydrique et la santé des vignes, ce qui permet de prendre des décisions plus éclairées et fondées sur des données. Ces outils peuvent détecter des signes de maladies, d'invasions de parasites ou de déséquilibres nutritionnels, permettant aux gestionnaires de vignobles de prendre des décisions éclairées et opportunes en réponse aux défis émergents.


Prévisions et prédictions météorologiques : La météo est un facteur inextricable dans la production de vin. L'IA, réputée pour sa capacité à traiter les données, est désormais essentielle pour prévoir les modèles climatiques avec une précision inégalée. Cette capacité prédictive aide les producteurs à se préparer à des conditions variables, qu'il s'agisse de sécheresse, de pluies excessives ou d'autres défis liés à la météo qui pourraient menacer les vignes. C’est une autre facette de l’apport positif de cet outil dans le travail en viticulture.

Personnalisation du consommateur: À l'ère numérique d'aujourd'hui, l'IA enrichit considérablement la relation entre le vin et ses consommateurs. Les outils d'analyse de données peuvent discerner les préférences gustatives des consommateurs. Ceci permet aux producteurs d’élaborer des vins correspondant à des profils gustatifs particuliers et même de recommander des vins susceptibles de plaire au palais du consommateur.

 

Découverte de nouveaux vins : L’IA peut aider les consommateurs à découvrir de nouveaux vins provenant de régions viticoles uniques. Cela peut élargir l’horizon des consommateurs et leur permettre de faire des découvertes de nouvelles saveurs et expériences.

 

Contribution à la durabilité : En soutenant les producteurs qui utilisent l’IA pour mettre en œuvre des pratiques agricoles durables, les consommateurs peuvent aussi avoir le sentiment de contribuer à la protection de l’environnement. Cela peut également conduire à la production de vins qui sont non seulement délicieux, mais aussi produits de manière éthique et durable.

 

Ajustement du processus de fermentation: La fermentation représente un processus central dans la vinification, car elle détermine la saveur, l'arôme et la qualité globale du vin. Aujourd'hui, les systèmes alimentés par l'IA peuvent surveiller et moduler en temps réel les conditions de fermentation, adaptées aux exigences uniques de chaque variété de vin. Cela assure une plus grande cohérence et une qualité supérieure vers la mise en bouteille.


Gestion rationalisée des stocks et de la logistique : Une gestion efficace des stocks reste essentielle à toute industrie, et le vin ne fait pas exception. L'IA permet aux vignobles d'anticiper la demande, de gérer efficacement les niveaux de stock et d'optimiser la chaîne d'approvisionnement. Cela non seulement réduit les coûts, mais aussi assure que le vin atteint les consommateurs dans un état optimal. Autant le producteur que le consommateur y trouvent leur compte.


Révolution du marketing et de la publicité : Les outils d'analyse alimentés par l'IA peuvent discerner les modèles et les tendances de consommation, offrant des informations inestimables pour les stratégies de marketing et de publicité de l'industrie du vin. De telles informations favorisent des campagnes plus ciblées et efficaces, garantissant que le bon message atteint le bon public au bon moment.


Comme le dit si bien Daniel Burrus, futuriste de premier plan dans le domaine des tendances mondiales et de l'innovation : « Le vin est une industrie de 300 milliards de dollars et, jusqu'à présent, seule une poignée de startups a fait des vagues dans ce secteur de niche. »


Ces utilisations de l'IA sont susceptibles de façonner l'industrie du vin de 2024 et même au-delà. La révolution est bel et bien déjà en marche!

 

Sources :

How AI will shape the future of wine - analytics.wine. https://analytics.wine/ai-for-wine/.


Notez que ce texte a aussi été conçu partiellement avec l'aide de l'intelligence artificielle pour des fins expérimentales pour cette infolettre.

 

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page